Désintégration M2(« week-end de décohésion » ?)

   En ce troisième week-end de mars, les étudiants des trois générations de Géoarchi ont trouvé à s’occuper en organisant la désintégration de leurs chers Master 2. Pour l’occasion ils se sont réunis au lieu-dit du Moulin de Saint Eloi à Brélès dans un cadre pour le moins bucolique, entourés par les valons, cernés par un cours d’eau et surveillés par d’adorables biquettes, (en réalité des chèvres plutôt énervées). Les activités quant à elles ont été variées et ambitieusement estivales: palet breton, mölkky, balançoires synchronisées ou encore initiation au surf. Autant de pratiques harassantes qui nécessitent des soins précautionneux. Afin d’être certains de l’efficacité de leur cure, les étudiants se sont appliqués à répéter le traitement le vendredi et le samedi, à base de barbecue et d’apéritifs divers. Ce sont donc de fringuants Master 2 qui sont arrivés en cours lundi pour attaquer les deux dernières à Géoarchi avant de partir en stage de fin d’année.

          Géoarchicalement vôtre,                                                            le bureau de l’asso.

Présentation du nouveau bureau de l’association

photo-asso

Information de la plus haute importance :

 

            Le résultat des élections les plus attendues du pays, et ardemment scrutées à l’international, vient de tomber. Les nouveaux membres du bureau de l’association Géoarchi ont en effet récemment été élus et les bouleversements dans la composition de celui-ci déjouent tous les sondages puisque tous les postes ont connus un changement !

            En remplacement de Léa Marion, l’ancienne présidente, on trouve Léa Daymier. Pour la suppléer, a été désigné Maël Gastebois, jeune chartrain qui souhaite : « réaliser un mandat au moins aussi complet que celui de (son) prédécesseur (Aurélien Person, ndlr.) ». Les ambitions sont affichées ! Pour compléter l’équipe, six apprentis urbanistes pleins d’entrain qui souhaitent que ce mandat soit celui « de toutes les réussites » : Lire la suite